Plus les choses sont sérieuses, moins il faut se prendre au sérieux

J’ai choisi de mettre de l’humour dans mon métier.

Avec mon coté funky et coloré, je n’ai pas l’image d’une coach habituelle.

On pourrait prendre ça pour de la légèreté, de la volubilité, du manque de profondeur, surtout dans le milieu juridique.

Or, je ne pense pas que ce soit le cas 😉

Si j’ai cette attitude, c’est parce que j’ai grandi dans un environnement avec une famille au passé plutôt lourd. Et malgré cela, c’était très gai chez nous !

Encore aujourd’hui, on ne manque jamais une occasion de faire la fête ! On célèbre la vie dès qu’on en a l’occasion, parce qu’on sait que tout peut arriver. En attendant, on vit des belles choses, et on ne perd pas de temps.

Quand on est face à des problématiques où on ne peut rien faire, quand on est complètement en impuissance, quand c’est dramatique, l’humour peut vraiment vous sauver.

Il y a des moments, quand c’est tragique, ou tu en ris, ou tu en pleures.

Il m’est arrivé de parler de choses extrêmement légères et de faire rire des personnes qui vivaient quelque chose de dramatique.

Ca peut paraitre décalé, voire choquant, mais c’est exactement ce dont ces personnes avaient besoin à ce moment là, comme elles me l’ont confirmé.

Car l’humour, c’est un recadrage.

Pour être capable d’avoir de l’humour sur un sujet, pour pouvoir être drôle, il faut pouvoir regarder la situation sous un autre jour, il faut réussir à sortir de la situation, prendre du recul et la regarder d’un autre oeil, changer de point de vue, changer la perspective, et c’est comme ça qu’on obtient un aspect comique (et c’est aussi comme ça qu’on trouve des solutions !).

Dans toute mon approche,  l’humour, le sourire et la bienveillance ont une grande place.

Vous trouvez que c’est un peu « bisounours » ? En fait c’est tout l’inverse.

C’est ma résistance, par le sourire et par la joie, à la morosité actuelle.

Et de toute façon, c’est ma nature !

La pétillance, la rondeur, la joie, c’est du fatalisme positif. Je ne suis pas naïve, je sais qu’il y a des choses terribles qui arrivent, mais en attendant, vivons !

sed dictum consequat. ut Donec leo vel, id felis odio nec vulputate,
×
×

Panier