C’est quitte ou double

C’est quitte ou double.

La rentrée, on aime ou on déteste.

La team #j’aimelarentrée apprécie :

-les nouveaux possibles offerts par ce nouveau départ,

-le cartable neuf et les crayons bien taillés ✏️,

-le retour des enfants à l’école 😏 et donc le recentrage sur ses centres d’intérêt et ses activités,

-la douce lumière d’automne.

La team #jedétestelarentrée n’aime pas :

-devoir respecter des horaires à nouveau , et de manière générale retrouver des contraintes qui avaient disparu pendant les vacances,

-le retour au bureau, à la ville, à la foule,

-le retour à la routine métro / boulot / dodo,

-la fin des longues soirées d’été passées avec les êtres chers 💛.

Alors quand septembre arrive, la team #j’aimelarentrée veut y aller à fond, se lancer dans de gros changements, au risque de s’épuiser rapidement.

La team #jedétestelarentrée au contraire traîne des pieds, rumine, au risque de mettre trop de temps à redémarrer.

En fait, il n’est pas nécessaire de voir grand à la rentrée. Pas besoin de partir dans de grands changements, qui excitent ou qui font peur.

On peut avoir tendance à croire que pour changer, il faut faire des choses extraordinaires.

Or, faire de petits ajustements, mais les faire quotidiennement, peut apporter des résultats de dingue !

Alors, quelle que soit ta team, je te pose la question : quelle petite chose pourrais-tu changer dans ton quotidien ?

Team #j’aimelarentrée, quelle petite chose répétée quotidiennement te permettra d’atteindre ton objectif ? 🎯

Team #jedétestelarentrée, quelle petite chose, peut-être une habitude démarrée cet été, te permettra de rendre ta rentrée plus douce ?

Cette petite chose, cela peut être quelque chose que tu ajoutes dans ton quotidien.

Mais cela peut aussi être quelque chose que tu enlèves, pour faire de la place … Quelque chose dont tu n’as pas / plus besoin et dont tu peux te décharger.

En effet, on ne peut pas remplir une coupe déjà pleine 😉

Cette petite chose, cela peut être une « activité », quelque chose que tu « fais » (écouter de la musique au réveil plutôt que les infos, manger bio etc), et cela peut également être une nouvelle façon de penser, de réagir.

Par exemple, de mon coté, j’ai décidé de :

-ne plus réagir à chaud, ne plus réagir immédiatement aux événements. Je prends l’info, je me laisse du temps, et j’y reviens quand l’émotion est moins à vif.

-ne pas sur-analyser chacune des mes émotions ou ce qui me surprend dans mon comportement. Chaque ressenti n’a pas besoin de trouver une explication.

Je suis fatiguée ? OK, je prends l’info, et je me repose. Je n’ai pas envie de rester dans une soirée ? Je m’en vais. Sans chercher à comprendre. Sans me prendre la tête à me dire « c’est trop bizarre, je ne suis pas comme ça d’habitude, est-ce que je ne suis pas en train de filer tout droit vers la dépression ? » etc etc enfin vous connaissez tout ce bla bla interne !

Ca n’a peut-être l’air de rien comme ça, mais ça me libère beaucoup d’espace mental !

Bref tu l’auras compris, à la rentrée, c’est OK de ne pas avoir de projet de dingue ou d’envie de tout déchirer. Idem le jour de l’an…

Que tu sois team #j’aimelarentrée ou team #jedétestelarentrée, je te souhaite un doux mois de septembre ma Jurista ! 🌸

mi, ultricies id ut libero. pulvinar Praesent Sed Praesent massa Donec
×
×

Panier